Lettre du Patriarche Cyrille

Lettre du Patriarche Cyrille à l’occasion du centenaire de l’Archevêché

Prot.: N° 01:3699

26/06/2022

À Son Éminence, Jean métropolite de Doubna, chef de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale.

Votre Éminence, cher Vladyka !

Je Vous félicite, ainsi que le clergé, les moines et moniales et les laïcs de l’Archevêché des paroisses de tradition russe en Europe occidentale à l’occasion de son 100e anniversaire.

Les bouleversements sociaux qui se sont abattus sur la Russie au début du XXe siècle ont contraint des millions de nos compatriotes à chercher refuge sur d’autres terres, dont l’Europe occidentale.     À l’étranger, dans le labeur et les épreuves, notre peuple a soigneusement préservé la foi orthodoxe, en a tiré force spirituelle et consolation, sachant que l’espoir qui vient de l’expérience de la souffrance endurée n’est pas trompeur(Rom. 5:4).

La vie de l’École théologique de Paris

La vie dans un environnement culturel différant a encouragé les Russes à porter un regard nouveau sur le très riche héritage reçu de leurs pères et a aidé à y découvrir des significations profondes jusque-là inconnues. Ainsi, l’un des phénomènes spirituels et culturels les plus frappants de ces années en Europe fut l’activité de l’École théologique de Paris, Ecole qui influença les esprits des contemporains et l’évolution de la science religieuse orthodoxe dans son ensemble.

Témoignant au monde occidental de la véritable beauté de la tradition du christianisme oriental, les émigrés russes fondèrent des communautés paroissiales, bâtirent des églises et établirent des écoles théologiques, des confréries et des sororités orthodoxes. Ainsi prit forme la structure, dirigée par le métropolite Euloge d’éternelle mémoire, structure qui devint par la suite l’Archevêché. Au cours du siècle passé, l’Archevêché des paroisses en Europe occidentale a parcouru un chemin ardu. Mais la conscience de la responsabilité de devoir préserver et développer la tradition spirituelle et culturelle russe est restée le gage de la réunion tant attendue avec l’Église-Mère Russe. Réunion qui eut lieu en temps voulu.

Je vous souhaite force d’âme et de corps et l’aide de Dieu dans vos œuvres.

Dans l’amour du Seigneur,

 

+ Kyrill, Patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies.

Lettre du Patriarche en russe

lettre-patriarche-centenaire-archeveche-en russe