Dimanche 1er décembre

Détails de l'événement

  • dimanche | 1 décembre 2024
  • 10h00
  • Chapelle St Jean de Bosco - 17 Rue du Moulin des Carmes - 44300 Nantes Téléphone: 07 68 28 76 26
  • 07 68 28 76 26

Dimanche 1er décembre- Воскресенье 01 декабря 

23ème dimanche après la Pentecôte-  – неделя 23я по пятидеcятнице

  • 9h45 – 10h 15 Confession – исповедь
  • 10h30 Divine Liturgie suivie d’agapes fraternelles, chacun apporte un peu pour tous.
  • 10. 30 Божественная литургия, за которой следуют братские трапезы, каждый приносит немного для всех.

 St Nahum , prophète (vers 600 av. J.-C.)

Tropaire, ton 6 
Les puissances célestes apparues à ton sépulcre, / les gardes restèrent comme morts ; / Marie debout dans le tombeau / cherchait ton corps très pur. / Tu as dépouillé les enfers / sans en être éprouvé / et Tu es allé au-devant de la Vierge en donnant la vie. // Seigneur ressuscité des morts, gloire à toi.

Tropaire de l’église

Tropaire, ton 2 St Nahum
Célébrant, Seigneur, la mémoire de ton prophète Nahum, // par ses prières, nous t’en supplions, sauve nos âmes.

Kondakion, ton 6 
De sa main, source de vie, / le Donateur de vie a ressuscité tous les morts du fond des ténèbres, / lui, le Christ Dieu, qui a accordé la résurrection à l’homme qu’Il avait façonné, // car Il est le Sauveur, la Résurrection et la Vie de tous, lui, le Dieu de l’univers.

Kondakion de l’église (saint ou sainte)

Gloire…
Kondakion, ton 4 St Nahum
Ton cœur très-pur, illuminé par l’Esprit, fut le siège d’une brillante prophétie ; / tu vis comme proche ce qui était éloigné, // c’est pourquoi nous te vénérons, illustre Nahum, prophète bienheureux.

Et maintenant…
Kondakion, ton 6 la Mère de Dieu
Protectrice assurée des chrétiens, / médiatrice sans défaillance devant le Créateur, / ne dédaigne pas les supplications des pécheurs, / mais dans ta bonté empresse-toi de nous secourir, / nous qui te clamons avec foi : / sois prompte dans ton intercession et empressée dans ta prière, // ô Mère de Dieu, qui protèges toujours ceux qui t’honorent.

Prokimenon, ton 6
Seigneur, sauve ton peuple / et bénis ton héritage.
v. Vers toi, Seigneur, je crie, mon Dieu, ne garde pas le silence envers moi.

Lecture de l’épître du saint apôtre Paul aux Ephésiens –  (Ep II,4-10)
Frères, Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous, qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l’infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.

Alléluia, ton 6
v. Celui qui demeure sous la protection du Très-Haut, reposera à l’abri du Dieu du ciel.
v. Il dira au Seigneur : Tu es mon soutien et mon refuge, Il est mon Dieu, et je mets en lui mon espérance.

Lecture de l’Évangile selon saint Luc –  (Lc VIII,26-39)
En ce temps-là, Jésus et les disciples abordèrent dans le pays des Géraséniens, qui est en face de la Galilée. Lorsque Jésus fut descendu à terre, il vint au-devant de lui un homme de la ville, qui était possédé de plusieurs démons. Depuis longtemps il ne portait point de vêtement, et avait sa demeure non dans une maison, mais dans les sépulcres. Ayant vu Jésus, il poussa un cri, se jeta à ses pieds, et dit d’une voix forte : « Qu’y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très Haut ? Je t’en supplie, ne me tourmente pas. » Car Jésus commandait à l’esprit impur de sortir de cet homme, dont il s’était emparé depuis longtemps ; on le gardait lié de chaînes et les fers aux pieds, mais il rompait les liens, et il était entraîné par le démon dans les déserts. Jésus lui demanda : « Quel est ton nom ? » « Légion », répondit-il. Car plusieurs démons étaient entrés en lui. Et ils priaient instamment Jésus de ne pas leur ordonner d’aller dans l’abîme. Il y avait là, dans la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissaient. Et les démons supplièrent Jésus de leur permettre d’entrer dans ces pourceaux. Il le leur permit. Les démons sortirent de cet homme, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se précipita des pentes escarpées dans le lac, et se noya. Ceux qui les faisaient paître, voyant ce qui était arrivé, s’enfuirent, et répandirent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Les gens allèrent voir ce qui était arrivé. Ils vinrent auprès de Jésus, et ils trouvèrent l’homme de qui étaient sortis les démons, assis à ses pieds, vêtu, et dans son bon sens ; et ils furent saisis de frayeur. Ceux qui avaient vu ce qui s’était passé leur racontèrent comment le démoniaque avait été guéri. Tous les habitants du pays des Géraséniens prièrent Jésus de s’éloigner d’eux, car ils étaient saisis d’une grande crainte. Jésus monta dans la barque, et s’en retourna. L’homme de qui étaient sortis les démons lui demandait la permission de rester avec lui. Mais Jésus le renvoya, en disant : « Retourne dans ta maison, et raconte tout ce que Dieu t’a fait. » Il s’en alla, et publia par toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui.

Verset de communion
Louez le Seigneur du haut des cieux, louez-le au plus haut des cieux. (Ps. 148,1) dimanche, la Résurrection
Alléluia, alléluia, alléluia.