A- Les deux cycles annuels du calendrier liturgique orthodoxe

Le calendrier liturgique orthodoxe indique la place des fêtes fixes et mobiles, telle que le comput ecclésiastique l’a déterminée.

Pourquoi les fêtes ne sont-elles pas toutes célébrées à dates fixes ?

Un fait important est que certaines Églises orthodoxes ont adopté le calendrier grégorien entre 1923 et 1963 alors que d’autres utilisent encore le calendrier julien. Ainsi, pour les membres de ces dernières (Églises de Jérusalem, Russie, Géorgie, Serbie, Mont-Athos) et macédoine patriarchie de OHRID, les dates des fêtes religieuses sont décalées par rapport à celles des autres églises orthodoxes, et par rapport au calendrier civil, qui est partout le calendrier grégorien. Ainsi, ces Églises orthodoxes fêtent bien Noël le 25 décembre dans le calendrier julien. Leur fête tombe donc le 7 janvier du calendrier civil grégorien (avant 1900, elle tombait le 6 janvier).

On retrouve 12 fêtes majeures, 7 grands fêtes

Le 1er septembre comme « début de l’année ecclésiastique ou liturgique »

Sur ce calendrier normal donc, l’Église a superposé : 2 cycles de fêtes indépendants l’un de l’autre:

  • A 1.« le cycle annuel fixe, qui s’est organisé à partir du IVe siècle autour des fêtes de Noël et de la Théophanie
  • A 2. « le cycle annuel mobile » qui s’organise autour de la date de Pâques

1- Le cycle fixe du calendrier liturgique orthodoxe dit ‘sur la terre’

Les fêtes fixes : les grandes fêtes célèbrent la mémoire d’un événement du Salut, de l’action de la grâce de Dieu parmi nous c’est-à-dire lors de son incarnation sur la terre et de celle de Marie la Mère de Dieu:

  • Noël ou la Nativité selon la chair de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ – 25 décembre
  • La Circoncision du Christ, Epiphanie – 1er janvier (et aussi St Basile)
  • La Théophanie – 6 janvier
  • Le Présentation au Temple ou la Sainte Rencontre de Notre Seigneur, Dieu et Sauveur Jésus-Christ – 2 février
  • L’Annonciation – 25 mars : L’archange Gabriel annonce à Marie qu’elle va mettre au monde le sauveur
  • La Transfiguration – 6 août:
  • les fêtes mariales:

o la DORMITION de notre Toute-Glorieuse Souveraine la Mère de Dieu et toujours Vierge Marie – 15 août

o La Nativité de notre Souveraine la très Sainte Mère de Dieu et toujours Vierge Marie – 8 septembre

o La conception de la Vierge Marie : 8 décembre

  • Autres fêtes, moins importantes

o fêtes de la Croix (comme l’Exaltation de la Précieuse et Vivifiante Croix – 14 septembre)

o fêtes des anges (comme 8 novembre:) etc….

2- Le cycle mobile du calendrier liturgique orthodoxe dit ‘du ciel

D’autre part, nous avons les fêtes du cycle pascal, liées à la date de Pâques , date mobile, que les Saints Pères du 1er Concile Œcuménique (Nicée, 325) ont établi pour le Dimanche qui suit immédiatement la pleine lune après l’équinoxe du printemps. Dans toutes les confessions chrétiennes, Pâques est le premier dimanche suivant la première pleine lune suivant le 21 mars. Toutefois, on n’utilise pas une observation de la vraie lune, mais une lune ecclésiastique pour déterminer la date. Catholiques et Orthodoxes n’utilisent pas la même lune ecclésiastique, même si les deux sont proches et toujours à moins d’une semaine d’écart. Dès lors, deux décalages sont possibles :

  • un décalage de quatre semaines si le 21 mars des deux calendriers ne tombe pas dans la même lunaison
  • un décalage d’une semaine si un dimanche tombe entre les deux lunes catholique et orthodoxe.

En fonction de cette date, chaque année sont calculées les autres fêtes liées à Pâques (ainsi que le début du carême): Une Fête des fêtes, Solennité des solennités dans l’orthodoxie: PÂQUES. Elle comprend le jour de Pâques, inaugurant la semaine du Renouveau et le temps pascal qui dure en tout 40 jours

  • Triomphe de l’Orthodoxie (Premier dimanche du Grand Carême).
  • L’Entrée du Christ à Jérusalem ou Rameaux (une semaine avant Pâques).
  • Résurrection de Lazare (samedi veille des Rameaux).
  • L’Ascension – jeudi de la VIème semaine après Pâques : 40 jours après la Résurrection
  • La Pentecôte – fête de la Sainte Trinité, 10 jours après l’Ascension ou : 50 jours après la Résurrection

De la superposition de ces deux cycles, fixe et mobile, il en résulte le calendrier orthodoxe.

On peut se représenter sous le schéma d’un carré- fêtes fixes et d’un cercle fêtes mobiles.

 

B- La Journée Liturgique

La journée liturgique commence la « veille » au soir, au coucher du soleil, conformément à l’usage sémitique. Elle comprend donc une nuit de veille et un jour conformément au récit de la Genèse « Il fut un soir, il fut un matin, premier jour ». C’est ainsi qu’aux vêpres, la veille au soir de la Fête sont déjà dits et chantés les textes de la fête.

La journée liturgique                  L'année liturgique

C- Jours de jeûne

  • Carême de Noël (40 jours du 15 novembre au 24 décembre).
  • La veille de la Théophanie, le 5 janvier.
  • Le Grand Carême (40 jours du Lundi pur à l’avant-veille des Rameaux).
  • Semaine Sainte (du samedi veille des Rameaux au samedi saint).
  • Jeûne précédant la fête des apôtres Pierre et Paul, le 29 juin. Du 11 juin au 28 juin inclus début du Carême des Sts apôtres Pierre & Paul
  • Jeûne de la Mère de Dieu, du au 14 août.
  • Décollation de saint Jean Baptiste, le 29 août.
  • Exaltation de la Précieuse Croix : 14 septembre
  • Mercredis et vendredis sauf en temps de grande fête.

D- Semaines complètes sans jeûne

  • Noël du 25 décembre au 4 janvier
  • Semaine du Pharisien et du Publicain, trois semaines avant le Grand Carême
  • Semaine des laitages (sans viande), semaine précédant le Grand Carême
  • Semaine de Pâques ou des 7 dimanches
  • Semaine de la Pentecôte

E-Les couleurs liturgiques et leur signification

Les couleurs liturgiques et leurs significations

 

Le Calendrier Liturgique de Notre Église Orthodoxe La Résurrection NANTES

Le calendrier Liturgique Église Orthodoxe La Résurrection Nantes

Pour accéder au calendrier grégorien/julien avec icônes cliquez sur l’image

calendrier liturgique grégorien/julien- Eglise orthodoxe La Résurrection Nantes

Calendrier liturgique Serbe perpétuel cliquez sur l’image

calendrier liturgique julien perpétuel