Sacrement de Chrismation- Église Orthodoxe La Résurrection Nantes5- Sacrement de l’onction des malades

L’onction des malades dans l’orthodoxie

Le prêtre donne la Sainte onction des malades ou encore sacrement des saintes huiles. Pour cela, il récite des prières et oint le malade avec de l’huile bénite. Le prêtre fait l’onction non seulement sur le front, mais aussi les yeux, les oreilles, les narines, la bouche, le cœur et sur les mains des deux côtés et les pieds.

« Ô Saint Père, docteur de nos âmes et de nos corps, guérissez Votre serviteur [nom du malade ou du mourant] de toute peine physique et spirituelle »

 

Les sept sacrements orthodoxes

L’onction des malades est un des sept sacrements de l’Église Orthodoxe.

L’Église Orthodoxe connait sept sacrementsplus exactement nommés mystères:
  1. le baptême
  2. l’onction avec le Saint Chrême ou chrismation (qui correspond à la Confirmation catholique mais est administrée dans l’Église orthodoxe immédiatement après le baptême)
  3. l’eucharistie (donnée dès première fois également directement après le baptême)
  4. la confession (réconciliation ou pardon)
  5. le sacrement des malades ou onction des malades
  6. le mariage
  7. le sacerdoce ou l’ordination dans l’orthodoxie
L’Église orthodoxe accomplit par le saint Esprit beaucoup d’autres bénédictions sacramentelles :
  • offices pour les défunts
  • grande et petite consécrations de l’eau
  • consécration des lieux et objets de culte, de l’autel, des vêtements liturgiques, des saintes icônes
  • multiples bénédiction : des fruits et des semences, des demeures , des véhicules, des animaux,
  • du départ en voyage, de la grossesse, bénédiction du repas,
  • bénédiction des écoliers lors de la rentrée liturgique en septembre

Le sacrement des Saintes Huiles

Le prêtre donne la Sainte onction des malades ou encore sacrement des saintes huiles. Pour cela, il récite des prières et oint le malade avec de l’huile bénite. Le prêtre fait l’onction non seulement sur le front, mais aussi les yeux, les oreilles, les narines, la bouche, le cœur et sur les mains des deux côtés et les pieds.

Le sacrement de l’onction des malades (en grec euchelaion, huile de prière) apporte la guérison du corps, mais aussi le pardon des péchés Tout malade, quelle que soit la gravité du cas, peut demander et recevoir le sacrement de l’onction.

Toute personne peut également recevoir une onction lors d’un état spirituel difficile (découragement, chagrin, désespoir).

Onction des mourants

Le prêtre donne le Sacrement de l’onction des malades dans l’orthodoxie pas uniquement uniquement lors d’une mort prochaine, mais à chaque fois qu’une personne implore le secours du Seigneur et de la Mère de Dieu.

L’onction est souvent confondue avec la chrismation – le sacrement associé au baptême, au cours duquel le prêtre oint rituellement certaines parties du corps humain avec de l’huile aromatique consacrée – la myrrhe

Onction des malades dans l'orthodoxie

Onction des malades -Le Mercredi Saint

Par ailleurs, tous les chrétiens orthodoxes reçoivent l’onction des malades une fois l’an en semaine sainte, lors du Mercredi Saint, pour la guérison de leurs maux et de leurs péchés.

Onction des malades Mercredi Saint

Le fondateur et l’initiateur du Mystère de l’Onction est notre Seigneur Jésus-Christ.Il a donné aux douze apôtres qu’il a envoyés prêcher le pouvoir de guérir les malades, et eux, à leur tour, « ont oint d’huile beaucoup de malades et les ont guéris » (Marc 6:13).

Jacques chapitre 5, versets 14 et 15 : « 14 Si l’un de vous est malade, qu’il appelle les anciens de l’Église et qu’ils prient sur lui, en l’oignant d’huile au nom du Seigneur. 15 Et la prière de la foi sauvera le malade, le Seigneur le relèvera ; et s’il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés.

Onction des malades Mercredi Saint