Sacrement de confession      4 – Sacrement de la confession orthodoxe

Le Sacrement de la confession orthodoxe encore appelée repentance est sans aucun doute le fondement de la vie spirituelle.

Les saints mystères de l’Église, les 7 sacrements de l’Église sont des cérémonies divinement ordonnées, qui transmettent à ses membres, par des signes tangibles, l’invisible grâce divine purificatrice et sanctifiante.

L’Évangile en témoigne.

Jean- Baptiste le précurseur du Seigneur a commencé son sermon par les mots :

Repentez-vous, car le Royaume des Cieux est proche

(Matthieu 3 : 2).

La confession a lieu verbalement ou par écrit en présence d’un prêtre, de ce fait le prêtre devient un témoin de la repentance offerte à Dieu. Celui qui se confesse se repent de ses péchés et reçoit le pardon du Seigneur.

Le repentir est le sel qui donne à la nourriture toute sa saveur. Comment pouvons-nous connaître sa puissance ?

Le repentir commence en nous par une volonté consciente de voir et de reconnaître notre péché :  » Car je reconnais mes transgressions, et mon péché est constamment devant moi  » – l’âme témoigne contre elle-même dans le cri de repentance du psalmiste (Ps 50, 3).

Pendant un certain temps, on peut manquer d’être conscient de son péché, tout en y restant esclave. L’âme est tombée dans un sommeil profond, qui est comme la mort, et si elle ne se réveille pas, ce sera véritablement le sommeil de la mort spirituelle.

confession orthodoxe

Les sept sacrements orthodoxes

Le Sacrement de la confession est un des sept sacrements de l’Église Orthodoxe.

Les 7 Sacrements Orthodoxes 

 

Métanoïa

En général, le mot grec «μετάνοια – métanoïa » lui-même, traduit en russe par « repentance », signifie littéralement «retournement, changement de regard ». Ce terme  repentance est peu adéquat, car le mot grec exprime parfaitement, au contraire, le changement de l’être, la «transformation», la nouvelle naissance.

 » Repentez-vous et croyez à l’Évangile  » (Mc 1,15))

or, en nous, l’inertie et l’amour-propre résistent à cet appel.

Sans entrer dans le repentir, l’homme  » naturel  » ne peut devenir homme spirituel. P. Boulgakov

Modèle de confession/repentance

Le premier modèle de repentance est l’exemple du prophète David. Le Seigneur a pardonné ses péchés parce qu’il s’est confessé au prophète Nathan : « J’ai péché contre L’Éternel ». 2 Samuel 12.13 

Le mystère de la confession-repentir

Dans l’Église, le sens du sacrement du repentir est précisément le pardon de tous les péchés sans exception ‘c’est le mystère de la miséricorde divine’. Le repentir, c’est un retournement

Nous pouvons nous demander :  » Et si nous tombions à nouveau ? … Dieu nous acceptera-t-il ou nous détournera-t-il ? »

Mais la riche expérience de nos Saints Pères nous donne la réponse :

« Ressusciter encore et encore. »

Sacrement de la confession orthodoxe

Le second baptême

Les saints pères appellent le sacrement de la confession ou la repentance: le second baptême, le baptême de larmes.

La confession régulière trouve son origine dans l’Église chrétienne primitive.

 

 

Sacrement de la confession orthodoxe

Pour participer à La Divine Liturgie , vérifiez nos horaires

Si vous souhaitez vous confessez, venez en avance à l’Église pour rencontrer notre prêtre, Père Emmanuel, avant le début de la liturgie en vérifiant nos dates et nos horaires